DanceOn : La startup qui fait danser le business de la musique

DanceOn : La startup qui fait danser le business de la musique


Il faut que je partage ça >>>

Avec l’été vient souvent les musiques plus légères aux rythmiques cadencées et aux chorégraphies simples. Mais savez vous que ces chorégraphies sont étudiées, disséquées et composées par des spécialistes dans la seule optique de vous faire danser? Découvrez DanceOn.

Co-fondée par Madonna, la startup DanceOn a pour objectif de composer la chorégraphie pour des artistes. Leur premier fait d’arme? le tube de l’été 2015 du jeune Silentó : « Whatch me (Whip/Nae Nae) ».

Lancée en 2011 par Madonna, Amanda Taylor (CEO), Guy Oseary et Allen DeBevoise, l’idée moteur de la startup a toujours été de créer des danses à fort potentiel viral.

Basée sur l’idée d’une communauté de plus de 1200 chorégraphes, DanceOn se veut être une plateforme web d’expression pour tous les danseurs du monde entier. La fondatrice Amanda Taylor utilise, pour parler de sa communauté, le mot « influenceurs » tant le travail de DanceOn se base sur l’expertise des utilisateurs de sa plateforme.

DanceOn via sa plateforme inspire la création et s’inspire de ses créateurs.

Le processus est assez simple, la startup demande l’autorisation à l’artiste d’utiliser une musique pour la soumettre à sa communauté. Elle transmet la musique à la plateforme et sollicite la créativité de ses utilisateurs. Les vidéos de propositions de mouvements et pas de danse se multiplient et l’équipe de DanceOn peut commencer à travailler dessus.

L’idée est plutôt simple et les résultats sont plus que probants. Pour prendre l’exemple du jeune rappeur Silentó les vidéos de la chorégraphie du titre « Watch Me (Whip/Nae Nae) » ont atteint les 500 millions de vues. De quoi donner une super exposition au travail de l’artiste.

L’évolution du comportement des consommateurs de musique avait évolué et l’équipe DanceOn l’a bien compris. Le consommateur d’aujourd’hui s’exprime, s’approprie les musiques, crée et transmet. Une formidable opportunité pour tester et imaginer des stratégies marketing différentes.

« People were recording themselves talking about clothes, or playing games, and getting famous for that » _Amanda Taylor, CEO de DanceOn

Avec un très fort potentiel communautaire, cette stratégie permet de donner une dimension différente à un son et de tisser un lien particulier avec des chorégraphes « influenceurs » qui deviennent des ambassadeurs. On passe du coup d’un artiste qui peut attirer 9 millions de vues à 50 personnes qui exposent la musique à 250 millions de vues.

Le résultats sur Youtube c’est aujourd’hui 1 335 710 095 vues pour le son « Watch me (Whip/Nae Nae) ».

Avec le succès de « Watch me (Whip/Nae Nae) », la startup a ouvert sa stratégie aux partenariats marques comme Reebok, Sony ou Coca Cola. Elle expérimente des projets très divers comme le partenariat entre le chorégraphe Ian Eastwood et la marque Jamba Juice sur la musique de Trevor Wesley.

Lancé en 2015, la vidéo compte aujourd’hui plus de 15 millions de vue.

En parlant de stratégies, vous connaissez la stratégie marketing du groupe Wu Tang? Découvrez comment le groupe le plus underground est devenu commercial.

Il est 1 commentaire

Add yours

Il est 1 commentaire